item Item : Banda Langba. Retour de guerre, chant “Ya ya ya timiki“ _27-06

wait  Loading...
Property Value Unit
Title
Banda Langba. Retour de guerre, chant “Ya ya ya timiki“
Collector
Arom, Simha ; Dournon, Geneviève
Collection
Musiques de République Centrafricaine, missions S. Arom et G. Dournon 1964-1967
Recording date
Jan. 31, 1965 - Jan. 31, 1965
Access type
metadata

Geographic and cultural informations

Location
Bangassou
Location details
Centrafrique, District Bangassou, Village Layangba
Population / social group
Banda : Langba
Ethnographic context
Population Banda, sous groupe Langba
Retour de la guerre
Keywords
Guerre

Musical informations

Number Composition Vernacular name Interprets
2+9 Voix chantée : duo d'hommes et choeur mixte duo : Bosandji et Mbanga
1 Cloche Gbokoro
1 Idiophone frappé creux Nganga
2 Grelot Azourka

Archiving data

Code
CNRSMH_I_1983_001_027_06
Original code
BM.1983.001.027/71:27-06
Item number
_27-06
Creator reference
Langba I
Remarks
Chant pour le retour de la guerre que l'on soit victorieux ou vaincu. (Les Langba, ethnie asservie par les Nzakara, n'avaient pas la réputation d'être de bons guerriers)
Dans cette pièce, les exécutants chantent en faisant le geste de lever et d'abaisser la sagaie sur une victime.
2 voix d'hommes: Bossandji, 55 ans, Langba, cultivateur à Layangba, et Mbanga, 55 ans, Langba, chasseur à Layangba.
Chœur mixte : 3 hommes, 6 femmes.
Cloche Gbokoro - faite d'une grosse noix évidée dans laquelle un battant fait d'un morceau de bois long et mince est accroché. Pour jouer, on fixe le battant avec un doigt et on frappe la noix avec une baguette de bois
Grelots Azourka - 2 grelots de fer secoués et entrechoqués.
Bouteille Nganga - bouteille de verre frappée avec la lame d'un couteau.
Traducteur: Jacques, 25 ans, Langba, fils du chef de Layangba.
Traduction du chant : voir classeur.
Note C. Devineau : Langue à identifier dans la norme ISO 639-3
Last modification
Sept. 5, 2018, 6:54 p.m.

Technical data

Media type
Audio
Item size
63.8 MB