item Item : Danse de noce CD1_17

wait  Loading...
Property Value Unit

Dublin Core Metadata

ElementRefinement
Value
identifier 
http://archives.crem-cnrs.fr/items/17232
identifier 
CNRSMH_E_1998_017_001_001_17
type 
Sound
title 
Danse de noce
title 
Sabarska Ruchenista
creator 
Rice, Timothy
contributor 
Zemp, Hugo et al.
contributor 
ZEMP, HUGO
subject 
Ethnomusicology
subject 
Research
descriptionabstract
CD.I Europe / Bulgarie "Le petit ensemble instrumental est formé d'une cornemuse gaida, d'une flûte à embouchure terminale biseautée kaval, d'une vièle en forme de poire gudulka, et d'un tambour cylindrique tupan, frappé avec deux baguettes. Celui-ci joue constamment un ostinato de deux mesures : dum (2 pulsations) - dum (2) - silence (3) ; dum (2) - dum (2) - dum (3). Les mélodies instrumentales, jouées à l'unisson ou à l'octave avec une ornementation précise, articulent souvent les unités temporelles sous-jacentes à l'intérieur de la mesure de 7/16. Tous les ruchenitsi et les hora (un autre genre de danse) bulgares ont en commun une même structure musicale : des mélodies de quatre ou huit mesures jouées deux ou quatre fois. Dans cet enregistrement la structure mélodique est la suivante : AA BB CC DO EEEE FFFF GGGG HH (CC DD EEEE). Une mélodie donné se compose d'un motif de deux mesures (a) suivi d'un motif cadentiel (b) ; aaab ou abab' ou aa'. Lorsque les musiciens changent de ton, de mode ou de valeurs rythmiques, les danseurs répondent parfois par des cris et des mouvements plus ou moins énergiques. Danse : A la différence des danses collectives en chaîne fermée ou ouverte appelées hora, les ruchenitsi (sing. ruchenitsa) sont dansés seul, aux moments les plus joyeux des célébrations nuptiales, d'où leur nom, « ruchenitsa de noce ». Le terme ruchenitsa, probablement composé des mots pour « main » et « chose », signifie en sens figuré un mouchoir ou une danse impliquant les mains. Le danseur ou la danseuse agite les mains en l'air, tenant quelquefois un mouchoir, un bâton ou un collier de perles. Les pas de danse de base sont exécutés sur place ou en courant sur les trois temps principaux, coïncidant avec les battements du tambour, du mètre musical, toujours en 7/16 (2+2+3). Les hommes improvisent parfois des sauts, des flexions de genoux et des frappements de mains sur les jambes. Lors du cortège nuptial de la maison de la mariée à l'église, et de l'église à la maison du marié, des jeunes gens se tenant souvent par la main en une chaîne dansent en avant et en arrière le long du parcours, dépassant et rejoignant le cortège en l'encerclant." Timothy Rice, cf p.50 du livret
publisher 
Le Chant du Monde, Paris
publisher 
CREM-CNRS
datecreated
1969-01-01T00:00:00Z
dateissued
1998-01-01T00:00:00Z
coveragespatial
Bulgarie
coveragespatial
Europe orientale
coveragespatial
Europe
coveragespatial
Tenevo, district de Yambol, Thrace
rightslicense
Restreint (enregistrement édité)
rightsaccessRights
public
formatextent
00:02:15
formatmedium
CD-Livre
formatMIME type
audio/x-wav
relationisPartOf
http://archives.crem-cnrs.fr/collections/4710