item Item : Chant a tenore CD1_15

wait  Loading...
Property Value Unit

Dublin Core Metadata

ElementRefinement
Value
identifier 
http://archives.crem-cnrs.fr/items/30111
identifier 
CNRSMH_E_1998_017_001_001_15
type 
Sound
title 
Chant a tenore
creator 
Lortat-Jacob, Bernard
contributor 
Zemp, Hugo et al.
contributor 
ZEMP, HUGO
subject 
Ethnomusicology
subject 
Research
descriptionabstract
CD.I Europe / Italie "Le mot tenore désigne le choeur polyphonique du centre de la Sardaigne. Cette polyphonie est fondée sur l'accord parfait majeur. La voix boghe porte le texte, les trois autres voix, bassu, contra et mesa boghe font le cuncordu (« le choeur »), en utilisant des formules syllabées sans signification. Le choix des consonnes est soumis aux nécessités du rythme ; les voyelles sont de couleurs différentes de façon à remplir largement le spectre sonore : timbre aigu pour la mesa boghe (jeu des voyelles [i] et [e], timbre plus grave pour le bassu et le contra ([a], [è], [o]). Danse : Sont enchainées sur cette plage les principales danses (ballu) de Fonni qui, avant que l'accordéon diatonique ne s'impose à la fin du siècle demier, étaient toujours menées par le tenore. Ces danses s'exécutent en cercle (d'où l'expression générique pour la Sardaigne de ballu tundu, « danse en rond », ou ronde) ; elles donnent lieu à une gestuelle contenue. La première est le ballu torrau (litt. « danse en arrière ») - l'expression torrau caractérise le passage d'une jambe derrière l'autre ; le mouvement s'accompagne d'une lente translation latérale du corps. Au début, le rythme est à 3 temps. Puis, à partir de 0'42, en même temps qu'il accélère, il passe à 2 temps, tandis que la danse devient « sautée » (sartiu). S'affirme alors une asymétrie caractéristique (strophes de 6 + 4 temps ou, si l'on préfère, de 12 + 8 pulsations). Les pas des danseurs marquent soit les pulsations - elles-mêmes toujours signalées par un léger tressaillement du corps - soit les temps et, pour des figures chorégraphiques plus larges, les groupes de temps. Lancée par un cri, la troisième danse - à 2'36 - est le ballu 'e trese (litt. « danse à trois ») dont la structure rythmique est à 6 temps réguliers." Bernard Lortat-Jacob, cf p.47 du livret
publisher 
Le Chant du Monde, Paris
publisher 
CREM-CNRS
datecreated
1979-01-01T00:00:00Z
dateissued
1998-01-01T00:00:00Z
coveragespatial
Sardaigne
coveragespatial
Îles -- ITA
coveragespatial
Italie
coveragespatial
Europe méridionale
coveragespatial
Europe
coveragespatial
Fonni, Province de Nuoro
rightslicense
Restreint (enregistrement édité)
rightsaccessRights
public
formatextent
00:04:13
formatmedium
CD-Livre
formatMIME type
audio/x-wav
relationisPartOf
http://archives.crem-cnrs.fr/collections/4710