item Item : Masque de danse degla CD1_07

wait  Loading...
Property Value Unit

Dublin Core Metadata

ElementRefinement
Value
identifier 
http://archives.crem-cnrs.fr/items/30109
identifier 
CNRSMH_E_1998_017_001_001_07
type 
Sound
title 
Masque de danse degla
creator 
Zemp, Hugo
contributor 
Zemp, Hugo et al.
contributor 
Zemp, Hugo
subject 
Ethnomusicology
subject 
Research
descriptionabstract
CD.I - Afrique / Côte d'Ivoire "Un petit choeur formé de six hommes dont un meneur chante un motif ostinato caractérisé par des parallèles de secondes majeures (souvent un peu larges). L'un des chanteurs secoue un hochet-sonnaille sàò, un autre frappe avec une baguette sur une cloche en fer. Trois tambourinaires frappent avec des baguettes sur quatre tambours cylindriques comportant des pieds (l'un des tambourinaires joue de deux tambours). Les paroles du chant interpellent le masque en lui demandant de marcher comme un éléphant qui ne tombe jamais ; la force de l'éléphant étant une métaphore de la puissance du masque. Le nom général pour ce type de masque est degla (de,« danser » ; gla, « masque »). Celui-ci se distingue par deux paires d'yeux. En même temps que beaucoup d'autres masques, il est venu dans ce village pour les funérailles d'un important chef de masques. Danse : Un après l'autre, les masques font le tour de la place de danse, cerclée par une foule de spectateurs, Chaque masque est entouré par plusieurs hommes âgés qui sont ses accompagnateurs et interprètes. Lorsque le masque aux deux paires d'yeux fait son entrée sur la place de danse, il marche d'abord au rythme du chant, du hochet-sonnaille et de la cloche. C'est seulement au moment où les tambourinaires frappent avec beaucoup d'énergie sur leurs instruments qu'il commence véritablement sa danse. Il jette violemment une jambe vers le haut, fait tourner sa canne au-dessus de sa tête, et virevolte à travers la place de danse. Lorsque les tambourinaires s'arrêtent par moments et que l'on entend à nouveau mieux les chanteurs, le masque se calme (et se repose), reste sur place en bougeant légèrement sa canne. Les masques de danse cherchent à épater le public par des pas difficiles, des mouvements inédits ; ils sont en rivalité entre eux." Hugo Zemp, cf. p.37 du livret
publisher 
Le Chant du Monde, Paris
publisher 
CREM-CNRS
datecreated
1965-01-01T00:00:00Z
dateissued
1998-01-01T00:00:00Z
coveragespatial
Côte d'Ivoire
coveragespatial
Afrique occidentale
coveragespatial
Afrique
coveragespatial
Blolequin
rightslicense
Restreint (enregistrement édité)
rightsaccessRights
public
formatextent
00:03:36
formatmedium
CD-Livre
formatMIME type
audio/x-wav
relationisPartOf
http://archives.crem-cnrs.fr/collections/4710