item Item : Mugam Shahnaz _05

Title
Mugam Shahnaz
Collector
Simonin, Pierre (ingénieur du son) ; Bois, Pierre (ingénieur du son)
Collection
Sakine Ismailova - Mugam d'Azerbaïdjan
Recording date
Jan. 1, 1992 - Dec. 31, 1992
Access type
metadata

Geographic and cultural informations

Location
Azerbaïdjan
Language (ISO norm)
Azerbaijani
Population / social group
Azeris
Ethnographic context
Mugam Shahnaz

- Daramad, introduction instrumentale.
- Premier ghazal ans le mode shahnaz (cf. livret du disque)

- Intermède instrumental reng
- Suite du ghazal dans le mode dikash (cf. livret du disque)

suivi d'une modulation dans le mode kurd :
- Chant mesuré tesnif
- Deuxième ghazal dans le mode shatti shahnaz
(shahnaz dans le registre supérieur)

Premier ghazal

"Tel une flûte, lorsque je me rappelle la fête de notre union,
Je chante de tout mon souffle.
O oiseau de mon âme, le jour des adieux est venu,
Enfin j'ouvre ta cage.
Mais afin que personne ne s'égare à t'aimer,
Je clamerai haut et fort ta cruauté à tous ceux qui passent.

Mes yeux pleurent des larmes de sang,
Et l'affliction est mon seul secours.

Je sais notre union impossible,
Parfois, pourtant, un espoir vient égayer mon âme endeuillée.

Aucune cruauté ne peux plus me troubler,
Car je connais la pire, celle de l'amour."

Fuzuli (1494-1556)

Tesnif

"Je l'attendais sur le chemin, elle est venue.
Je la dorlote, je sacrifie ma parole à la sienne.
Que mes yeux soient eux aussi sacrifiés.
Je l'ai regrettée, j'ai souffert à cause d'elle.
Alors, est-ce bien elle ou seulement un rêve.
L'amour est enfin venu."

Deuxième ghazal

"Mes larmes ont lavé et effacé le nom de Majnûn (7) de la mémoire du monde.
O Fuzuli, enfin vais-je pouvoir me faire un nom en ce monde.
Je n'ai point besoin d'une roseraie, car toi, mon bien-aimé,
Tu es ma jacinthe, mon cyprès, mon jardin printanier.
Que le monde soit tout empli de beautés, je les ignorerai
Car toi seule est belle parmi les belles.
Tantôt tu ravis mon âme, tantôt tu lui redonnes vie,
O mon créateur, ne serais-tu donc qu'une coquette idole ?

Si de regrets je viens à rendre l'âme, n'horore pas ma dépouille,
Afin que les autres ne sachent point que tu es mon seul amour.

Tel Sayyid l'Errant, je ne suis qu'un vagabond, mais toi,
Tu es mon seigneur, mon refuge, mon roi." Fuzuli (1494-1556)

(7) Personnage célèbre de la littérature turco-arabo-persane, Majnûn était à Layla, ce que Roméo fut à Juliette.

Musical informations

Author / compositor
Fuzuli
Number Composition Vernacular name Interprets
1 Vièle Asadullaiev, Arif
1 Voix chantée : femme Ismaïlova, Sakine
1 Luth Tar Muzafarov, Elkhan
1 Tambour sur cadre Deff Ismaïlova, Sakine

Archiving data

Code
CNRSMH_E_1994_010_004_005
Original code
DI.1994.010.004U05
Item number
_05
Remarks
Arif Asadullaiev joue à la vièle kemânche.

J. Saadoune, 2022 : Description et métadonnées complétées dans la collection et les items depuis les informations recueillies sur le livret du disque.
Last modification
Dec. 27, 2022, 2:15 p.m.

Technical data

Media type
Audio
Approximative duration
00:14:38

Related media

Media Preview
Title
Image du livret
Description
Credits
Maison des Cultures du Monde
Mime_type
image/jpeg
Download
CNRSMH_E_1994_010_004_005_01.jpg
Title
Image du livret
Description
Credits
Maison des Cultures du Monde
Mime_type
image/jpeg
Download
CNRSMH_E_1994_010_004_005_02.jpg