item Item : Veillée musicale _001_09

You don't have access to the media of this item. Please contact the administrators to get more rights. Click here
Title
Veillée musicale
Collector
Jacob de Lavenère, Véronique
Collection
Musiques populaires de la Retraite Monastique au Laos [Exemple pour maîtrise]
Recording date
July 1, 1997 - Aug. 31, 1997
Access type
metadata

Geographic and cultural informations

Location
Laos
Location details
Village de Ban Thoun Loua, province de Ventiane
Population / social group
Lao
Ethnographic context
Cette veillée a été effectuée après une compétition de tambours.
«Les soirs des rituels de la retraite, les veillées s'organisent spontanément. Après une journée marquée par les rituels d'offrandes collectifs et individuels, les membres de la communauté se rassemblent peu à peu dans la cour de la pagode : les femmes apportent de la nourriture et des plats qu'elles ont préparés, tandis que les hommes discutent, plaisantent et apportent de la bière et de l'alcool de riz. Progressivement l'ambiance s'installe autour du partage de nourriture et d'alcool. Des musiciens sont aussi présents, généralement un joueur de Khène et un joueur de tambour, mais aussi parfois (notament à Louang Prabang) un orchestre de Sep noï. Ils commencent par jouer des pièces instrumentales puis, lorsque les villageois sont rassasiés, ils interpellent les musiciens et se mettent à chanter en se lançant des défis. Souvent commencent également quelques chansons en choeur qui entraînent les uns et les autres dans des prouesses de chants alternés ou de pratique du lam.» (Cf. Véronique Jacob de Lavenère)

Musical informations

Number Composition Vernacular name Interprets
1 Tambour frappé
Ambiances diverses
1 Orgue à bouche Khene
Battements de mains
Voix parlée

Archiving data

Code
CNRSMH_I_1998_012_001_09
Original code
BM.1998.012.001U09
Item number
_001_09
Creator reference
Exemple sonore 9
Remarks
A noter : «Les veillées de divertissement rassemblent généralement les villageois dans la cour de la pagode et concluent chacun des rituels de la retraite monastique. Ces veillées peuvent être considérées comme des bouns, c'est-à-dire des "fêtes". Situées à la fin du rituel et à la fois en dehors de celui-ci. L'organisation est prise en charge par l'ensemble des villageois. et la fête se déroule dans la cour de la pagode. Mais l'initiative d'une veillée de divertissement peut être également privée, individuelle; elle aura lieu dans ce cas entre amis et famille dans la véranda d'une maison. On les retrouve le soir de chaque fête bouddhique, tout au long de l'année, mais aussi lors des fêtes du calendrier agraire ou encore au cours de grands événements de la vie (aussi bien pour une naissance, un mariage que pour la construction d'une maison).» (Cf. Véronique Jacob de Lavenère)
Last modification
June 28, 2019, 7:09 p.m.

Technical data

Media type
Audio
Item size
35.2 MB