Fonds : Fonds Monique Brandily (1921 - ...)

Title
Fonds Monique Brandily (1921 - ...)
Description
Enregistrements inédits et édités collectés par Monique Brandily en Libye et au Tchad de 1961 à 1994.
Code
CNRSMH_Brandily
Total available duration
67:58:57
Last modification
Jan. 29, 2013, 4:36 p.m.

Related media

Media Preview
Title
Une longue expérience de l’Afrique, Entretien avec Monique Brandily
Description
Introduction à l'entretien :
"Africaniste de renom, spécialiste des musiques sahariennes et plus particulièrement de celles du Tibesti (Tchad), Monique Brandily est née à Paris en 1921 d’un père issu d’une vieille famille de la noblesse suédoise et d’une mère française. Après avoir fait plusieurs missions pour le Musée Royal de l’Afrique Centrale de Tervuren (Belgique), elle fut chercheur au CNRS et membre du laboratoire d’ethnomusicologie au Musée de l’Homme du temps où celui-ci était dirigé par Gilbert Rouget (1966). A posteriori, l’ethnomusicologie apparaît chez elle comme l’aboutissement d’une véritable quête, tant les voies qui ont précédé ce choix ont été multiples et variées. Monique Brandily a suivi un nombre impressionnant de formations ou d’apprentissages, qui se sont succédés et qui ont, pour la plupart, abouti à des engagements professionnels : piano à l’Ecole César Franck, puis répétitrice pour des professeurs de cette école ; diplôme de HEC et licence de droit à l’Université puis passage au Ministère des prisonniers de guerre ; danse classique et danse orientale chez Leila Bederkhan (dont les chorégraphies s’inspiraient notamment de fresques égyptiennes), puis membre du ballet russe d’Irina Grjébina (grande spécialiste des danses dites de caractère, danses paysannes russes aménagées pour l’opéra) ; mime avec Étienne Decroux, théâtre à l’école l’EPJD (Education par le jeu dramatique) de Jean-Marie Conty, patronnée par Jean-Louis Barrault (théâtre inspiré de la célèbre école Stanislavski en Russie, qui s’appuie sur l’improvisation et le ressenti), puis création d’un trio vocal à trois voix égales de femmes, couvrant un « Panorama de la chanson française » (avec, au répertoire, beaucoup de chansons collectées, notées et harmonisées par Canteloube) ; sans compter des cours de philosophie, de psycho-pathologie, d’arabe, de lettres et de linguistique générale (par André Martinet) suivis à la Sorbonne par simple plaisir. Chacune de ces disciplines a façonné et nourri Monique Brandily et fait d’elle cette personnalité très attachante dont on peut apprécier la clarté d’esprit, le goût pour l’échange et pour la transmission."

L'entretien est suivi de la bibliographie complète de M. Brandily

Source : Miriam Rovsing Olsen et Monique Brandily, « Une longue expérience de l’Afrique », Cahiers d’ethnomusicologie [En ligne], 21 | 2008, mis en ligne le 17 janvier 2012, consulté le 15 juin 2012. URL : http://ethnomusicologie.revues.org/1285
Credits
Title
Photo de Monique Brandily
Description
Credits
Photo Yves-Éric Brandily

Corpus

Title Digitized Description Code
Brandily - Enregistrements inédits
Enregistrements inédits collectés au Tchad et en Libye de 1961 à 1997 par M. Brandily CNRSMH_Brandily_001
Brandily - Enregistrements édités
Enregistrements édités collectés au Tchad et en Libye depuis 1961 par M. Brandily CNRSMH_Brandily_002